Logo AB Bio

« Tea-party » Boston

Le thé serait-il à l’origine du processus qui devait aboutir à l’indépendance des États-Unis ?

Protestant contre l’Angleterre qui maintient une taxe abusive sur les importations de thé dans ses colonies, des colons américains déguisés en indiens jetèrent, le 16 décembre 1773, dans le port de Boston 342 caisses de thé embarquées sur 3 navires de la Compagnie des Indes. Le roi George III répondit par des lois répressives qui exacerbèrent les mécontentements. Cette « Tea-party » se répéta à Charleston, New York et Annapolis. La guerre de l’indépendance en Amérique du Nord n’allait pas tarder à éclater.