Logo AB Bio

Histoires  & légendes

 

La boisson la plus bue au monde


Le thé revendique le privilège d’être la boisson la plus ancienne. Les légendes qui entourent son origine sont assez controversées. Pour les chinois, la découverte du thé remonterait à l’an 2337 avant J.C. et est attribuée à l’empereur Shen Nung, « père de l’agriculture et de la médecine ». Se reposant au pied d’un arbuste et ayant soif, celui-ci aurait fait bouillir de l’eau. Quelques feuilles se seraient détachées de l’arbuste et seraient tombées dans sa tasse. L’empereur y goûta et s’en délecta. Il ordonna de pratiquer la culture de cette plante dans tout le pays.

Une autre légende sur les origines du thé, évoquée en Inde et au Japon, raconte que Bodhidharma, fils du roi des Indes et prêcheur du bouddhisme, aurait fait le serment de ne pas s’endormir pendant 7 années. Un jour toutefois, il se serait senti gagné par le sommeil et n’aurait pu rester éveillé que grâce aux feuilles de théier qu’il aurait mâchonnées par hasard.

Quelle que soit la légende, les feuilles du théier ont d’abord été utilisées pour leurs vertus médicinales. Puis les prêtres taoïstes prêtèrent au thé des vertus de longue vie, et le bouddhisme l’utilisa pour des exercices de méditation.

Au XVIIème siècle, le thé fut introduit en Europe par la compagnie des Indes Néerlandaises. Sa consommation devint particulièrement populaire en Grande-Bretagne qui ouvrit de nombreuses maisons de thé.

Aujourd’hui, le thé est la boisson la plus répandue dans le monde, après l’eau. 600 milliards de tasses de thé sont bues chaque année, soit environ 200 tasses par habitant.

 

Sur terre ou sur mer … La grammaire est différente !

Le mot « thé » vient d’un mot chinois qui possède 2 prononciations différentes selon certaines régions de Chine : « châ » et « té ». Savez-vous  pourquoi ? Voici la réponse !

« châ » est la prononciation la plus couramment utilisée dans le monde. C’est aussi la plus officielle puisque utilisée par les Chinois, les japonais et les Indiens. Elle a été reprise dans tous les pays qui se fournissaient en thé à l’origine via les routes du thé et les caravanes terrestres : C’est ainsi qu’on dit « tchaï » dans le monde russe, « chaï »  dans les pays arabes. « chaï » est également prononcé en Inde avec l’lndi, dans le monde persan, en Turquie ou en Arménie.

L’autre prononciation chinoise « té » provient à l’origine du sud de la chine et plus précisément du port de Fuzhou d’où partirent les premières exportations de thé dans les pays limitrophes (Malaisie et Indonésie). Les Hollandais, ayant colonisé l’Indonésie, achetèrent leurs premières cargaisons à Java. Ils transportèrent le thé directement par voie de mer. Toute l’Europe maritime découvrit ainsi le fameux « té » qui devint « thee » en néerlandais, « tea » en anglais, « tee » en allemand et « thé » en français.